• icone-blog-contrat-banque-assurance

    Victime par ricochet, indemnisation du préjudice

    L’INDEMNISATION DU PREJUDICE DES VICTIMES PAR RICOCHET :

    UN PROCHE EST VICTIME ET VOUS SOUFFREZ DE CETTE SITUATION

    Lors d’un accident, la victime n’est pas uniquement celle qui subit directement le dommage.

    Son entourage qui souffre également peut prétendre aussi à une indemnisation de son propre préjudice.

    En cas de décès :

    1) Préjudices patrimoniaux

    Frais d’obsèques : Ce poste de préjudice concerne les frais d’obsèques et de sépulture que vont devoir assumer les proches de la victime.

    Pertes de revenus des proches : Le décès de la victime directe va engendrer des pertes ou des diminutions de revenus pour sa famille.

    Sera pris en compte le revenu annuel du foyer en tenant compte de la part d’autoconsommation de la victime directe décédée.

    Sera également indemnisé la perte ou la diminution de revenus subie par les proches de la victime directe, lorsqu’ils sont obligés d’assurer jusqu’au décès de celle-ci une présence constante et d’abandonner temporairement leur emploi.

    Frais divers des proches :

    Ce poste vise à indemniser les proches de la victime directe des frais divers que ceux-ci ont pu engager (frais de transports, d’hébergement et de restauration).

    2) Préjudices extra-patrimoniaux

    Il s’agit ici de réparer le préjudice d’accompagnement correspondant au bouleversement que le décès à entraîné sur le mode de vie des proches.

    Il s’agit également de réparer le préjudice d’affection correspondant au retentissement pathologique que le décès a entraîné sur les personnes qui établissent un lien affectif fort et réel avec le défunt.

    En cas de survie de la victime directe :

    1) Préjudice patrimoniaux :

    Perte de revenus des proches : Il convient de réparer au titre de ce poste, la perte ou la diminution de revenus subie par les proches de la victime directe lorsqu’ils sont obligés, pour assurer une présence constante auprès de la victime handicapée d’abandonner temporairement, voire définitivement, leur emploi.


    Frais divers des proches :

    Ce poste de préjudice vise à indemniser les proches de la victime directe des frais divers que ceux-ci ont pu engager pendant ou après la maladie traumatique de la victime survivante atteinte d’un handicap.

    2) Préjudices extra-patrimoniaux

    Préjudice d’affection :

    Il s’agit d’un poste de préjudice qui répare le préjudice d’affection que subissent certains proches à la suite de la survie handicapée de la victime directe.

    Il s’agit du préjudice moral subi par certains proches à la vue de la douleur et de la souffrance de la victime directe.