• Le principe reste la liberté du commerce et de l’industrie ayant pour corollaire celle de se constituer une clientèle. Le fait pour un commerçant d’attirer vers lui un client d’un concurrent n’est pas interdit. Cependant, cette liberté n’est pas absolue et trouve sa limite devant la morale et la loyauté…